Choisir LA Doudoune

Doudoune • Style sélectionne des références de doudounes par catégorie d’utilisateur et d’utilisation, par style et par genre selon les critères de qualité d’une doudoune.

logo doudoune style

Doudoune sans manche

Doudoune fourrure

Doudoune longue

Doudoune Chauffante

doudoune chauffante

Retrouvez toutes nos sélections de doudounes par catégorie d’utilisateur et d’utilisation, par style et par genre. Toutes les sélections de doudounes sur Doudoune • Style sont mises à jour régulièrement.

La doudoune est un vêtement technique avant d’être un vêtement esthétique. Nous vous guidons vers des doudounes de qualité qui possèdent touteset il ne vous reste plus qu’à sélectionner le style !

Notre objectif est de vous conseiller des modèles de doudounes selon vos besoins et vos moyens. Cela en exploitant notre expertise pour distinguer les critères de qualité et sélectionner les références qui représentent le meilleur rapport qualité/prix pour vous.

Vous pouvez ainsi trouver une sélection des meilleures doudounes qualité/prix du moment sur Doudoune • Style.

Doudoune • Style vous guide pour connaître les critères à prendre en considération pour sélectionner la doudoune de qualité dont vous avez besoin.

Temps nécessaire : 15 minutes.

  1. Choisir le rembourrage de la doudoune

    Le rembourrage de la doudoune dans la plupart des cas est soit en duvet ou soit en synthétique.

  2. Choisir le tissu de la doudoune

    Le tissu de la doudoune définit la protection du garnissage : coupe-vent, déperlant ou imperméable.

  3. Choisir les caractéristiques techniques de la doudoune

    Les caractéristiques techniques de la doudoune définissent sa performance thermique. Il faut prendre en compte le poids du garnissage, le poids total de la doudoune, le nombre de compartiments de rangement et la dimension comprimée.

  4. Choisir les accessoires de la doudoune

    Les accessoires de la doudoune définissent son confort et sa praticité.

Doudoune • Style Rembourrage conseillé Tissus conseillés Poids de la doudoune conseillé
Doudoune urbaineDuvet d’oie ou de canard 500 – 800 cuin entre 100 et 300 grammesCoupe-vent & DéperlantMoins de 500 grammes
Doudoune pour le sport en montagne (ski, escalade, randonnée…)Synthétique entre 300 et 400 grammesImperméableMoins de 700 grammes
Doudoune pour l’alpinismeDuvet d’oie 800+ cuin entre 300 et 500 grammesImperméableMoins de 1 kg

Une doudoune est un vêtement porté en extérieur dont la fonction est de protéger des conditions climatiques telles que le froid ou la pluie. La doudoune doit réchauffer la personne qui la porte et la protéger de l’humidité. La doudoune se caractérise par son aspect molletonné interne ou externe au vêtement dû à ses bourrelets garnis. La doudoune se choisit selon le profil du poretur, les conditions climatiques qu’elle permettra d’affronter et par conséquent selon son environnement d’utilisation.

Qu’est-ce qu’une bonne doudoune ?

Une bonne doudoune est un vêtement qui régule la température de la personne qui la porte. Elle doit protéger du froid et par conséquent réchauffer comme elle doit assurer une bonne aération pour extraire la chaleur ainsi que l’humidité. La doudoune doit permettre de réguler la température justement et de protéger de l’humidité qu’elle soit interne ou externe. L’humidité peut provenir des conditions climatiques ou de la transpiration de la personne qui porte la doudoune. La doudoune se doit d’être respirante.

Une bonne doudoune se doit d’être confortable. Elle doit être légère pour faciliter les déplacements de la personne qui la porte. La doudoune doit être souple pour améliorer le confort du porteur en mouvement. La doudoune doit être gonflante, imperméable et durable.

Une bonne doudoune doit être pensée pour être utile en étant équipée d’accessoires fonctionnels.

Une bonne doudoune doit être ergonomique : Les accessoires qu’elle possèdent doivent être convenablement intégré sur le vêtement. La doudoune doit être équipée de compartiments de rangement.

Cela nécessite de choisir une composition de doudoune en fonction de vos besoins et de vos moyens.

Une bonne doudoune est à considérer comme un investissement. Trouver et acheter une doudoune de qualité permet de la conserver des années.

Découvrez point par point comment sélectionner le modèle de doudoune dont vous avez besoin.

Le rembourrage de la doudoune

Le rembourrage de doudoune est soit en duvet ou soit synthétique dans la majorité des cas.

Le rembourrage de la doudoune caractérise le ou les composants contenus entre le tissu intérieur et le tissu extérieur de la doudoune.

C’est ce rembourrage qui fait de la doudoune un vêtement atypique caractérisé par son aspect molletonné et gonflant. En effet, il n’y a que sur ce type de vêtement que le rembourrage est autant visible.

Le rembourrage de doudoune en duvet naturel

Avantages du duvet : léger et compact, étoffe moelleuse et confortable, composant respirant, matière durable, potentiel de compressibilité.

Inconvénients du duvet : entretien rigoureux car matière naturelle sensible, fuite du duvet en cas d’accroc, matière onéreuse, matière animale.

Le duvet d’oie et ses filaments.

Le duvet provient du canard ou de l’oie. Le duvet d’oie peut provenir de l’oie blanche ou de l’oie grise. La qualité du duvet d’oie est supérieure au duvet de canard. Utilisé à une température de 0 degré pendant 3 minutes, la doudoune en duvet de canard perd 3 dégrés à l’intérieur comparé à une doudoune en duvet d’oie.

Le duvet créé par l’épiderme des oiseaux aquatiques est un flocon et non une plume. Le duvet pousse sur le ventre et le dessous des ailes de l’animal. Le duvet a pour vocation originelle de protéger les parties vitales de l’animal lors de leurs déplacements migratoires. Le duvet est un isolant naturel qui est utilisé par l’homme depuis le 14ème siècle pour se réchauffer. Il faut savoir que le duvet était utilisé initialement pour rembourrer la literie et les accessoires qui la compose. A concentration égale, la qualité du duvet d’oie et de canard est relativement similaire bien que la réputation et le prix du duvet d’oie soient supérieurs. La qualité du duvet d’oie est supérieure à la qualité du duvet de canard mais cette différence a un coût.

Le duvet s’avère plus léger et moins volumineux que le synthétique à température d’isolement égale. Le duvet s’avère être aussi très respirant.

Sur l’animal, le duvet assure une fonction de régulation thermique de la température en réchauffant lorsqu’il fait froid et en aérant lorsqu’il fait chaud.

Le duvet est constitué de minuscules filaments équipés de petites barbelures à ses extrémités qui agissent comme réservoirs de chaleur produite par le corps. Le duvet se différencie de la plume par son absence de tige et son aspect bouffant.

Le duvet est formé de barbes longues et fines dites barbules. Le duvet se compose ainsi uniquement de matière noble. A l’image de la laine et les cheveux, les protéines α et β kératines confèrent au duvet une haute résistance aux agents physiques et chimiques, ce qui explique sa longévité.

Le duvet est une matière qui possède naturellement un pouvoir d’isolation et de compression considérable. Ces atouts proviennent de la propriété gonflante que possède le duvet. Ainsi, plus le duvet se gonfle d’air et « l’emprisonne » dans ses filaments, plus il est en mesure de réguler la température en devenant un isolant thermique naturel entre l’intérieur et l’extérieur de la doudoune. Le pouvoir gonflant du duvet en fait une matière chauffante et légère.

Les barbelures visibles sur les filaments du duvet qui permettent d’emprisonner l’air chaud.

Techniquement, la propriété gonflante du duvet est aussi nommée « fill power » en anglais. La propriété gonflante du duvet se mesure en cuin (cubic inches per ounce).

La qualité de la doudoune en duvet est en règle générale définie en cuin :

  • Doudoune de qualité moyenne (moins de 500 cuin) : doudoune assez chaude mais peu isolante au grand froid du fait de sa concentration limitée.
  • Doudoune de bonne qualité (entre 500 et 800 cuin) : doudoune chaude et qui conserve la chaleur lorsqu’il fait froid du fait de sa bonne concentration.
  • Doudoune de grande qualité (plus de 800 cuin) : doudoune très chaude qui résiste aux températures glaciales du fait de son excellente concentration.

Le cuin est défini selon les standards de l’International Down and Feather Bureau. L’IDFB est l’association commerciale internationale de l’industrie du duvet / plumes (transformateurs de matières premières et / ou producteurs d’articles finis remplis de duvet / plumes), du commerce du duvet / plumes et des instituts de contrôle indépendants du duvet / plumes comme matériau de remplissage. Le cuin est une unité utilisée dans les tests internationaux pour les duvets des équipements de haute montagne. Le cuin est mesuré en laboratoire.

Il est à noter que la définition du cuin varie en fonction des normes américaines et européennes. A titre comparatif, un garnissage de 850+ en norme US équivaut à une norme EU de 800+ cuin.

Pour définir au mieux la qualité d’une doudoune en duvet, il est préférable de calculer l’indice de qualité de la doudoune en duvet. L’indice de qualité de la doudoune en duvet permet de définir plus exactement le niveau de chaleur atteint par la doudoune.

Indice de qualité de la doudoune en duvet

L’indice de qualité d’une doudoune se mesure au ratio entre la qualité du cuin et le grammage de rembourrage :

  • Doudoune A : 700 cuin x 200 grammes de duvet = indice de cuin de 140 000 
  • Doudoune B : 800 cuin x 150 grammes de duvet = indice de cuin de 120 000.

La doudoune A possède un indice de qualité supérieur à la doudoune B.

Plus le rembourrage contenu dans les doudounes contient une grande proportion de duvet par rapport aux plumes, plus l’isolation est efficace. Il est très rare voire impossible de trouver des modèles de doudounes composés de 100% de duvet. En effet, cela nécessiterait un tri manuel des plumes résiduelles.

Surtout, le 100% duvet ne permet pas de créer la doudoune la plus performante. La plumette est indispensable pour répartir le duvet, le stabiliser mais aussi pour contribuer à l’aération du vêtement.

Pour une doudoune en duvet de qualité optimale, le 90% duvet fait office de référence. Une mention 100% duvet est possible mais la différence de qualité ne serait pas déterminante dans votre choix de doudoune. Le 100% duvet garantit donc uniquement une doudoune très chaude en fonction de la qualité du cuin. La doudoune 100% duvet sera la plus chaude mais pas forcément la plus confortable puisque la chaleur peinera à s’évacuer ce qui peut la rendre inconfortable car trop chaude.

La doudoune en duvet et plumettes

Il est courant que le duvet soit accompagné de plumettes pour composer une doudoune. Cette petite plume assure l’homogénéité du remplissage des doudounes tout en leur donnant du gonflant. La plumette permet de stabiliser le duvet tout en améliorant sa respirabilité. Il est courant de trouver des doudounes composées de rembourrage de 90% de duvet et de 10% de plumettes. Ces caractéristiques sont synonymes de qualité. La concentration de plumette dans le garnissage de la doudoune ne doit pas excéder les 10% pour une doudoune haut de gamme. Les plumettes sont plus lourdes que le duvet puisqu’elles possèdent des plumes ce qui réduit le confort à cause d’un poids supérieur généré par la tige. De plus, les plumettes sont moins compressibles.

Une plumette d’oie.

Sur le marché, vous retrouverez différentes répartitions duvet/ plumettes :

  • Doudoune duvet 80/20
  • Doudoune duvet 85/15
  • Doudoune duvet 90/10
  • Doudoune duvet 95/5

Ces normes sont à considérer avec modération puisqu’elles définissent des proportions imposées ou autorisées de flocons de duvet (la matière la plus performante pour la conception de doudoune), de plumes de duvet, de fibres diverses ne pouvant être triées lors du plumage, de duvet de canard. Cela constitue une marge d’erreur pour les quantités de plumages triés.

La norme européenne pratique une marge « d’erreur » conséquente qui peut influer sur la pertinence des répartitions affichées. Une doudoune qui affiche 90% de “duvet d’oie”, peut être composée de 82% de flocons de duvet au minimum, 10% de plumes au maximum et 7% de fibres autorisées. Cependant, la marge de duvet de canard autorisé est de 30% ce qui réduit fortement la véracité d’une étiquette qui valorise 90% de duvet d’oie.

Il est donc judicieux de se référer aux déclarations des marques concernant la récolte et le tri du duvet utilisé pour la confection de leurs doudounes.

La doudoune en duvet haut de gamme peut être identifiable par les références qui répondent :

  • Au label européen “pur duvet d’oie”.
  • A la norme américaine (USA 2000).
  • A la norme japonaise (JIS).

Ces trois normes exigent que le duvet d’oie comporte au maximum 10% de duvet de canard.

La quantité de duvet en poids composant la doudoune peut permettre de classer la doudoune par température d’utilisation :

  • Doudoune 90 à 150 grammes de duvet : micro-doudoune ou doudoune légère adaptée pour une température supérieure à 0 °C (idéale pour un hiver doux, le printemps et l’automne).
  • Doudoune 150 à 300 grammes de duvet : doudoune pour les grands froids jusqu’à -15 °C idéal pour l’hiver.
  • Doudoune 400 à 500 grammes de duvet : doudoune pour froid glacial jusqu’à -35 °C idéale pour la montagne.

Convenablement entretenu, le duvet s’avère être une matière qui se conserve longtemps ce qui peut en faire des doudounes particulièrement qualitatives. Le duvet de qualité peut avoir une durée de vie comprise entre 10 et 20 ans.

Le duvet est un matériau qui n’apprécie pas l’eau ce qui peut rendre son entretien complexe. Le port d’une doudoune en duvet nécessite aussi de limiter son exposition à une trop forte humidité. Une exposition prolongée à une humidité trop importante peut altérer le pouvoir gonflant et chauffant de la doudoune en duvet.

Lorsque de l’eau vient se poser sur le duvet, les flocons qui le composent viennent se coller. Ces derniers ne créés donc plus de réservoirs à chaleur puisqu’ils sont compactés. De plus, le fait que le duvet se colle produit des grappes de duvet qui laissent passer le froid.

La doudoune composée de duvet est donc susceptible de voir ses performances considérablement baisser en fonction de l’humidité. Une doudoune en duvet qui subit une forte averse voit les propriétés de la doudoune s’altérer : baisse du pouvoir gonflant et rupture de la couche d’isolation thermique.

De même, l’entretien d’une doudoune en duvet s’avère plus complexe que la doudoune en rembourrage synthétique. Il n’est ainsi pas possible de passer une doudoune en machine à laver sous peine de détruire définitivement les propriétés chauffantes naturelles du duvet.

Nombreux sont les producteurs de duvet ou fabricants de doudounes à traiter le duvet pour le rendre hydrophobe. Parmi ces techniques, d’imperméabilisation du duvet, Nikwax Waterproofing ou Downtek permettent de limiter à 30% l’imprégnation d’eau par le duvet.

Cependant, ce traitement d’imperméabilisation peut altérer le pouvoir gonflant du duvet qui est la caractéristique qui en fait une référence.

Certaines références de duvet sont composées de tissus extérieurs imperméables. Le tissu extérieur imperméable permet de protéger le duvet concrètement mais altère la respirabilité de la doudoune.

La qualité du duvet est également impactée par son traitement :

  • Un duvet est de meilleure qualité s’il provient d’un élevage où les oies et canards ne sont pas stressés.
  • Un duvet est de meilleure qualité lorsqu’il a été nettoyé puisque les impuretés comme la poussière nuisent aux propriétés naturelles du duvet.
  • Un duvet est de meilleure qualité lorsqu’il est convenablement trié et que les plumes et plumettes sont rigoureusement retirées.
  • Un duvet est de meilleure qualité lorsqu’il est nettoyé et traité dans les 4 heures suivant sa récolte.
  • Un duvet est de meilleure qualité lorsqu’il est soigneusement conditionné et transporté.

Ces spécificités restent cependant difficilement contrôlables pour le consommateur. Il est cependant possible de contrôler la qualité du duvet par des tests.

Matière noble, le duvet s’avère plus couteux que le synthétique du fait de sa production plus limitée.

Choisir une doudoune en duvet nécessite de s’interroger sur la condition et le bien-être animal.

A ce titre, il existe des normes, labels indépendants qui certifient une production de duvet éthique :

  • Responsible Down Standards : le Responsible Down Standard (RDS) est une norme mondiale indépendante. La norme reconnaît les meilleures pratiques en matière de bien-être animal et garantit que le duvet et les plumes utilisés dans les doudounes proviennent de pratiques responsables. Le RDS a été développé avec la contribution de groupes de protection des animaux, d’experts de l’industrie, de marques et de détaillants.
  • Non Live-Plucked Products Guarantee : norme qui garantit le prélèvement des plumes sur des animaux non-vivants.

Il faut savoir que la plumaison à vif des animaux est interdite depuis les années 90. Les producteurs de plumes doivent obligatoirement avoir recours à des abattoirs agréés par l’Union Européenne. La majorité des duvets sont prélevés auprès d’élevage dont la finalité est le secteur alimentaire. Bien que les normes et labels soient là pour protéger au mieux les animaux, il faut être conscient que le duvet impact la vie des oies et canards.

Les marques de doudounes développent également leurs propres labels en matière de protection animal et de développement durable.

Le rembourrage de doudoune synthétique

Exemple de mousse synthétique.

Le synthétique comme rembourrage de doudoune est constitué de filaments qui imitent le pouvoir gonflant du duvet. Selon les technologies de synthétiques développés, les filaments sont plus ou moins fins et disposent de fibres aux fonctions spécifiques.

Le synthétique est développé à base de pétroles par des sociétés indépendantes qui revendent leur création ou par les marques de doudounes elles-mêmes.

Le rembourrage de la doudoune synthétique se compose dans la grande majorité des cas de Polyester. Il existe plusieurs technologies de polyester développés par différentes marques dont la qualité et la finalité peuvent varier :

  • Climashield : le polyester Climashield a la particularité d’isoler grâce à des filaments continus. Climashield est un polyester qui dure dans le temps. Climashield s’avère être l’un des polyesters les plus polyvalent du marché. Climashield propose plusieurs variantes de rembourrage.
  • Coreloft : technologie utilisée exclusivement par la marque Arc’téryx qui mélange différentes longueurs de fibres en polyester. Polyester chaud et avec un bon rapport qualité/prix. Fortes similitudes techniques avec Climashield.
  • PrimaLoft One : polyester haut de gamme développé par la marque Primaloft. Il s’agit du polyester le plus qualitatif en ce qui concerne la chaleur, le poids et le volume. Il faut savoir que Primaloft a d’ailleurs été sillicité par l’armée américaine en 1983 pour trouver une alternative au duvet.
  • Primaloft Sport : moins chaud mais aussi moins onéreux que le polyester Primaloft One, la déclinaison Sport représente toutefois un bon rapport qualité/prix.
  • PrimaLoft Eco : il s’agit de la version éco-responsable de la gamme de polyester Primaloft. Le polyester Primaloft Eco est constitué de bouteilles en plastiques recyclées. Elle est moins chaude que les deux autres versions de polyester de PrimaLoft.
  • Polartec Alpha : le polyester Polartec est conçu par un fabricant de tissus et isolants techniques. Le polyester Polartec se caractérise par sa propriété respirante si bien que sa propriété chauffante s’en trouve impactée. Polartect se décline en une dizaine d’isolants différents dont les propriétés respirantes, isolantes et de résistance au vent varient.
  • Thermoball : technologie issue d’une collaboration entre The North Face et Primaloft composée de fibres non-continues. Thermoball se rapproche du foncionnement du duvet en ce qui concerne la préservation de l’air.
  • Quad Fusion Mimic : technologie développée pour la marque Haglöfs composée de billes synthétiques pour conserver la chaleur.
  • Ouate : la ouate est composée de fibre de polyester et de coton. Lorsqu’elle compose la doudoune est à considérer comme un isolant moyen de gamme puisque son isolation est limitée. La ouate a toutefois l’avantage de conserver la chaleur lorsqu’elle est humide et de sèche rapidement.
  • Ouate Polarguard : ouate composée de fibres longues et rigides qui offrent une compressibilité limitée.
  • Thermolite : technologie développée pour la marque Aigle. Gamme qui se compose de cinq types de rembourrages. Ces derniers ont des qualités différentes. On note que certains d’entre eux sont des des fibres creuses qui permettent d’emprisonner l’air.
  • Thinsulate : Développée par la société américaine 3M. Thinsulate mise sur la finesse de sa fibre pour capturer l’air chaud tout en optimisant la compressibilité.

Ces technologies de rembourrage synthétique sont développées principalement pour des doudounes techniques destinées aux sports d’hiver comme le ski, la randonnée ou l’alpinisme par exemple.

Tout comme le duvet, il est nécessaire de calculer le ratio entre le grammage et la quantité de synthétique :

  • Doudoune 40g/m² à 80g/m² : peu chaud, idéal pour une doudoune d’appoint.
  • Doudoune 80g/m² à 120g/m² : chaud, idéal pour une doudoune polyvalente.

Le synthétique est une matière respirante qui favorise la ventilation du produit.

Le synthétique a l’avantage de rester chaud même lorsqu’il est humide.

Le potentiel du rembourrage synthétique est donc conservé même lors d’intempéries. Il s’agit d’une matière économique et très facile à entretenir. Même lorsque la doudoune en synthétique est lavée, elle conserve toutes ses qualités. La doudoune avec rembourrage synthétique est donc facilement lavable.

Matière lourde, le synthétique est aussi plus volumineux. La doudoune en synthétique est donc potentiellement moins confortable que la doudoune en duvet du fait de son poids supérieur. De plus, le synthétique plus volumineux que le duvet prend plus de place ce qui rend son volume de rangement plus conséquent.

Le synthétique s’avère aussi moins respirant que le duvet ce qui rend la régulation de température moins optimale. La doudoune synthétique peut donc avoir du mal à réguler la température notamment pour les températures trop chaudes. La durée de vie d’une doudoune synthétique est estimée entre 5 et 10 ans soit une durée de vie deux fois moins élevée que la doudoune en duvet.

En ce qui concerne l’impact environnemental, le duvet est nettement plus écologique que le synthétique. Selon les études menées par l’organisation Life Cycle Assessment, le duvet aurait jusqu’à 18 fois moins d’impact sur l’environnement que le synthétique lorsque l’on prend en compte l’ensemble du cycle de vie.

Tissu de la doudoune

Le tissu d’une doudoune a pour objectif de protéger au maximum le garnissage du vêtement. Le tissu favorise la juste extraction de la chaleur. Le tissu d’une doudoune doit être sélectionné pour sa légèreté, sa robustesse et son potentiel de compression. Il faut choisir un tissu ni trop fin ni trop épais. Un tissu trop fin est susceptible de céder facilement lors de son utilisation ou lorsqu’il est victime d’accroc. Cependant, la finesse du tissu lui confère une légèreté et la possibilité de ranger la doudoune plus facilement dans un sac à dos par exemple.

Si vous optez pour une doudoune en duvet, il est recommandé de ne pas opter pour un tissu trop fin pour une utilisation susceptible de solliciter le vêtement. En cas de rupture du tissu de la doudoune, le duvet peut s’extraire et la doudoune perd par conséquent son rembourrage.

Un tissu épais offre une à la doudoune une plus grande robustesse mais augmente son poids et réduit sa compressibilité.

Les tissus sont classés par fonctionnalités :

  • Doudoune déperlante : le tissu d’une doudoune déperlante peut être le nylon
  • Doudoune coupe-vent : le tissu d’une doudoune coupe-vent peut être le polyester
  • Doudoune imperméable : le tissu empêche l’infiltration d’eau au cœur du garnissage.

Le tissu intérieur de la doudoune peut être du :

  • Polyamide
  • Nylon
  • Coton ciré
  • Laine

Le tissu extérieur de la doudoune peut être du :

  • Polyamide
  • Nylon
  • Polyester
  • Cuir

Les technologies de tissu pour la doudoune qui définissent le niveau d’étanchéité et d’isolation de la doudoune :

  • Softex
  • Pertex
  • Gore-Tex
  • Thinsulate

Chaque technologie possède ses propres caractéristiques, défauts et qualités.

La majorité des tissus qui composent les doudounes sont coupe-vents et déperlants. Cependant, cela ne veut pas dire qu’ils sont imperméables.

Doudoune et cloisonnement

Pour compartimenter avec homogénéité le duvet, il est nécessaire de cloisonner la matière grâce aux coutures. Ce cloisonnement du garnissage permet d’éviter la concentration de matière en certains points lors de pressions ou avec l’humidité.

L’organisation des coutures de la doudoune influe sur plusieurs caractéristiques :

  • La chaleur de la doudoune
  • La répartition de l’air chaud
  • Le bouffant de la doudoune
  • L’homogénéisation du garnissage

Il existe trois principaux types de cloisonnements pour la doudoune :

  • Le cloisonnement transversal : coutures parallèles horizontales.
  • Le cloisonnement en H : coutures qui produisent des motifs cubiques.
  • Le cloisonnement avec coutures traversantes : coutures qui produisent un effet capitonné.

Le cloisonnement peut être visible ou non. Nombreuses sont les marques à développer un matelassage interne à la doudoune pour homogénéiser l’esthétique externe. Ainsi la doudoune est sans couture apparente

Les caractéristiques techniques de la doudoune

Les caractéristiques techniques de la doudoune influent sur son confort.

Poids de la doudoune

Le poids de la doudoune varie en fonction de ses composants et de la taille du vêtement. Plus légère sera la doudoune, plus confortable elle sera à porter.

Confort de la doudoune

Le confort de la doudoune est techniquement déterminé par son adaptabilité à son environnement et à son utilisation.

  • Le col de la doudoune doit couvrir convenablement le cou sans trop le serrer.
  • Les poignets de la doudoune doivent être relativement serrés et convenablement ajustés pour conserver la chaleur. Les manchons aux poignets de la doudoune peuvent améliorer le confort.
  • Les fermetures de la doudoune sont soient en fermeture zip ou soit à bouton. Il est préférable d’opter pour les fermetures zip pour des questions de praticité.

L’essai de la doudoune

Il est fortement conseillé d’essayer une doudoune avant de l’acheter pour être certain de choisir la taille idéale. En effet, selon les marques, la taille peut varier pour une indication similaire.

Une doudoune doit être ajustée au niveau des poignets, du cou et de la taille. La manche de la doudoune doit recouvrir la totalité du poignet lorsque le bras est plié. La partie basse de la doudoune doit recouvrir le bassin lorsque les deux bras sont levés. Ces indications démontrent l’adaptabilité de la doudoune lors des mouvements.

Il est aussi judicieux de porter la doudoune lors de son essai avec un sac à dos pour s’assurer du bon positionnement des compartiments.

La doudoune doit être suffisamment ample pour permettre de porter une couche de vêtement assez épaisse en dessous. Une doudoune trop étroite peut également nuire à l’aisance des mouvements. Au contraire, une doudoune trop large peut laisser circuler de l’air et donc nuire à l’isolation de la doudoune. Aussi, une doudoune qui taille trop grande est une doudoune plus lourde donc moins confortable.

Toutes les marques qui commercialisent des doudounes ne possèdent pas de points de vente physiques. Lorsque vous ne pouvez pas essayer de doudoune en boutique, vous pouvez effectuer un achat en ligne.

Légalement, vous disposez d’un droit de rétractation de 14 jours si la doudoune ne convient pas. Cela vous laisse le temps de tester la doudoune et de la renvoyer en cas d’insatisfaction.

Accessoires de la doudoune

Capuche : la présence d’une capuche sur une doudoune peut s’avérer pratique selon le style de doudoune que vous adoptez. Pour une utilisation urbaine, la capuche sur la doudoune ne sera pas forcément indispensable contrairement à une doudoune pour la montagne. La capuche de la doudoune a pour vocation de protéger la tête et la nuque des intempéries et du froid. La capuche sur la doudoune peut être rangeable mais aussi détachables. La capuche d’une doudoune peut être agrémentée d’une fourrure. Cette dernière possède une utilité réelle pour se protéger des intempéries. En effet, la fourrure sur la capuche lorsque celle-ci est convenablement ajustée permet d’éviter les infiltrations d’eau et de neige. Ajoutons que la fourrure apporte aussi son grain de sel esthétique.

Compartiments de rangement : les compartiments de rangement sur la doudoune sous formes de poches plus ou moins grandes sont indispensables pour l’aspect fonctionnelle peu importe l’utilisation escomptée de la doudoune. Il est fortement conseillé d’opter pour des poches à fermeture éclair pour éviter les déperditions.

Gants : certaines doudounes sont équipées de gants intégrés pouvant être utiles selon les conditions climatiques.

La housse de rangement : certaines marques proposent un rangement pour la doudoune afin qu’elle puisse être protégée et transportée.  Cette housse de rangement peut être déperlante et imperméable.

L’esthétique de la doudoune

L’esthétique d’une doudoune est une perception propre à chacun. La doudoune se décline en une variété de styles exhaustifs.

La longueur de la doudoune peut varier. Il existe plusieurs tailles de doudounes :

  • La doudoune classique qui s’arrête à la taille
  • La doudoune longue dont la longueur peut varier.

Les styles de doudounes sont aussi nombreux :

  • Doudoune casual pour la ville
  • Doudoune légère
  • Doudoune sans manche
  • Doudoune pour la montagne
  • Doudoune de créateur
  • Doudoune éco-responsable

La meilleure doudoune

Choisir une doudoune en duvet ou synthétique ?

Le duvet d’oie est le rembourrage le plus performant pour une doudoune puisqu’il est le plus chaud, le plus respirant, le plus gonflant et le plus léger. Le duvet de canard est aussi de qualité mais il tient moins chaud. Le synthétique est le rembourrage le moins chaud mais possède des atouts pour l’entretien et la résistance aux conditions climatiques humides.

Choisir une doudoune avec un pouvoir gonflant ?

Pour vérifier le pouvoir gonflant d’une doudoune, il vous suffit de compresser le produit. Plus il se regonfle rapidement, plus la qualité du duvet est optimale. Il est aussi nécessaire de vérifier la dimension de la doudoune compressée. Une doudoune de qualité doit atteindre 20×20 cm une fois compressée.

Quel est le juste prix pour une doudoune de qualité ?

Choisir une doudoune, c’est acquérir une doudoune au juste prix. Pour être certain de payer le bon tarif, il vous suffit de vous référer à toutes les indications préalablement citées pour choisir une doudoune. Vous pourrez ainsi distinguer et comparer les modèles de doudounes les plus qualitatives qui répondent à vos besoins en fonction de votre budget. Le prix d’une doudoune de qualité varie entre 150€ jusqu’à plus de 1500€ pour les doudounes de créateur. Il est possible de trouver et d’acheter une doudoune haut de gamme entre 400€ et 600€.

Combien de compartiments de rangement sur une doudoune de qualité ?

Une doudoune de qualité peut comporter des dizaines de compartiments de rangements.

Choisir une doudoune de marque ?

Il existe plusieurs dizaines de marques qui commercialisent des doudounes sur le marché du vêtement. Chaque marque possède son histoire. En tant que consommateur, vous pouvez sélectionner une marque pour son identité, son histoire, sa nationalité ou ses engagements.

En ce qui concerne l’engagement des marques en faveur du développement durable, il existe un label à connaître pour le consommateur. Une doudoune éco-responsable est susceptible de posséder plusieurs labels. Le plus connu est le label Responsive Down Standard ou RDS. Ce label certifie que la marque met en place un processus de production éco-responsable pour la production de doudounes en duvet naturel. La RDS s’assure notamment que le duvet et que les plumes utilisées dans la confection de doudounes proviennent d’animaux élevés sainement et sans souffrance inutile. Originellement, le label RDS faisait la promotion auprès des passionnés de montagne de la préservation des ressources naturelles. Désormais, le label RDS symbolisé par une petite plume blanche est utilisé par de nombreuses marques de vêtements qui produisent des doudounes éco-responsables.

Choisir une marque de doudoune engagée pour l’environnement et qui fait le choix d’une industrie textile durable est un choix fort.

Choisir une marque de doudoune, c’est aussi s’informer sur les conditions du bien être animal. Il est donc intéressant de remonter la filière de fourniture de duvet et de plume des marques. La transparence de la traçabilité est aussi un gage de qualité pour le duvet.

En ce qui concerne, l’identité des marques de doudounes, certaines se démarquent par un style atypique. C’est notamment le cas pour les marques de créateurs. Le choix de la marque de doudoune peut aussi se faire par rapport à la nationalité de marque et à la situation géographique de la conception de ses produits. Ainsi, il est possible d’opter pour une marque de doudoune française.

Choisir une doudoune en fonction de son entretien ?

Bien choisir sa doudoune, c’est aussi anticiper son entretien. Une doudoune de qualité peut se conserver de nombreuses années. Un entretien régulier et rigoureux permet de conserver toutes les propriétés et les qualités de la doudoune. La difficulté de l’entretien d’une doudoune diffère en fonction de son rembourrage. Une doudoune en duvet sera plus difficile à laver qu’une doudoune synthétique.

Une doudoune synthétique peut facilement être lavée en machine.

Une doudoune en duvet exige pour sa part un nettoyage minutieux. Il est possible de laver une doudoune en duvet au gant légèrement humide et tiède. Il est déconseillé d’humidifier la doudoune en duvet pour conserver les propriétés isolantes du duvet. Le séchage de la doudoune en duvet doit se faire de manière naturelle en la disposant dans un endroit sec. Il ne faut pas étendre la doudoune en duvet auprès d’autres vêtements humides. Un temps prolonger au contact de vêtements humides pourrait altérer les propriétés et qualité du duvet. Pour une doudoune en duvet, il ne faut pas recourir au fer à repasser.

L’entretien d’une doudoune en duvet passe aussi par le fait qu’elle doit être conservée dans un endroit sec lorsqu’elle n’est pas portée. La doudoune en duvet doit si possible être conservée sur un cintre. La doudoune en duvet peut être imperméabilisée avec un imperméabilisant spécial duvet ou un produit d’entretien imperméabilisant.

Un entretien annuel de la doudoune en pressing assuré par des professionnel peut être judicieux.